Théâtre

Tempête en Juin

 

z23

Au théâtre de la Bruyère sont proposées deux pièces à la suite l’une de l’autre « Tempête en juin » puis « Suite française », tirées des deux tomes existants du roman ‘Suite française’, d’Irène Némirovsky, adaptées et mises en scène par Virginie Lemoine et Stéphane Laporte. Les deux pièces peuvent se voir de façon indépendante mais pour les avoir vues à suite l’une de l’autre, c’est un moment intense que je recommande.

Irène Némirovsky est russe, née en 1903 et issue d’une famille juive. Elle reçoit une éducation très complète et apprend le français. Lorsqu’elle fuit la révolution russe, elle se retrouve en France et c’est le début d’une période trop courte de sa vie puisqu’elle sera arrêtée en 1942 et déportée à Auschwitz. Point histoire littéraire : c’est le seul écrivain à avoir reçu le prix Renaudot à titre posthume pour ce roman inachevé « Suite française » car des suites étaient prévues, quatre au total, mais la guerre est passée par là.

Très bon moment qui traite pourtant d’une période sombre de notre Histoire : les années 1940 et 1941 en France, mais Irène Némirovsky saura nous faire voir la lumière à travers de jolies tranches de vie.

C’est seul en scène que Franck Desmedt joue le premier tome « Tempête en juin ». Le 03 juin 1940, des bombes tombent à proximité de Paris, la capitale se vide de ses habitants fuyant en mode désordonné. Il faut saluer le travail ingénieux d’adaptation et de mise en scène réalisé par Virginie Lemoine et Stéphane Laporte car c’est une quarantaine de personnes que nous allons voir évoluer au cours de cet amer exode joué par un seul comédien qui m’a subjuguée, il ne ménage pas sa peine pour changer en une fraction de seconde de personnage, d’allure, de voix,… Les ombres et lumières de Denis Koransky servent le jeu de Franck Desmedt à merveille. Il peut être dans la même minute une mère de famille qui veut protéger ses enfants, un grand père en fauteuil roulant et un chat (Oui vous avez bien lu !).

L’ensemble a réussi à me faire sourire et à m’émouvoir. Le texte est fort, l’adaptation est très pertinente et Franck Desmedt a gagné mon admiration. Bref un beau mélange que je vous recommande à nouveau.

Le tome deux, c’est ici : https://r42culturegourmande.com/2019/10/09/suite-francaise/

A la Bruyère jusqu’au 16 Novembre 2019.

À l’affiche

z19

Un commentaire sur “Tempête en Juin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s