Pièce contemporaine

Madame Pylinska et le secret de Chopin

z40

 

Une jolie histoire, pleine de douceur, nous est proposée au Rive Gauche pour cette rentrée théâtrale : Madame Pylinska et le secret de Chopin d’Eric Emmanuel Schmitt et mis en scène par Pascal Faber.

Basé sur la rencontre avec le piano familial alors qu’Eric Emmanuel Schmitt avait 9 ans, objet qui l’impressionnait vu les grondements féroces que sa sœur en tirait. Sa tante va lui faire découvrir Chopin et c’est un nouveau monde merveilleux qui s’ouvre à lui… Il demande à apprendre à en jouer et s’efforcera de retrouver la douce sensation qu’il a connu lors de sa première écoute de Chopin. Il lui faudra persévérer et croiser la route d’une enseignante polonaise aux méthodes bien peu orthodoxes : Madame Pylinska ! Et ce n’est pas seulement Chopin qu’il va apprendre à jouer, c’est une vraie leçon de vie qui va construire la vie de l’auteur tel que nous le connaissons maintenant.

En plus de cette formidable histoire qu’Eric Emmanuel Schmitt nous raconte, ce qui m’a le plus marqué c’est l’utilisation de l’espace de l’ensemble de la scène avec des lumières très réussies de Sébastien Lanoue qui met en valeur la belle mise en scène de Pascal Faber. Et il y a ce magnifique Steinway sur scène… Dès que le talentueux Nicolas Stavy effleure ses touches, nous nous envolons dans l’univers si particulier de Chopin. C’est vrai que pour moi aussi, Chopin a une place particulière en musique, l’écouter, fermer les yeux et voyager dans des endroits inattendus… Est-ce là le secret de Chopin ? Je ne vais pas vous le raconter, il faut voir la pièce pour savoir.

Ils sont donc deux sur scène (enfin trois en comptant le Steinway, ou quatre en comptant… non je ne vous dis pas !) : Eric Emmanuel Schmitt, fidèle à lui-même avec un charisme qui lui est propre et Nicolas Stavy, pianiste émérite, qui va nous livrer de nombreux extraits (mais aussi quelques pièces intégrales) avec un sacré talent. Les deux hommes se répondent parfaitement avec une belle complicité et par moment la voix et la musique ne font plus qu’une et c’est superbe !

Une belle proposition en ce début de saison.

« Madame Pylinska et le secret de Chopin » au théâtre Rive Gauche, du mardi au samedi à 20h30, matinée le dimanche à 15h, jusqu’au 29 septembre.

 

Z41Photo Fabienne Rappeneau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s