Théâtre

Le jeu de la vérité

z478

 

En 2005, j’ai découvert pour la première fois la pièce le jeu de la vérité et j en gardais un souvenir sympathique. Quand j’ai vu que la pièce était reprise cette année, j’ai hésité à y aller car même metteur en scène et la moitié du casting d’origine, je me suis demandée si ça valait le coup… Et puis la curiosité s’est faite plus forte que le déjà vu : j’y suis allée pour découvrir Vincent Lagaf’ et Mélanie Page et puis c’est toujours plaisant de voir David Brécourt et Christian Vadim sur scène qui sont habitués à jouer ensemble. Grand bien m’en a pris, j’ai passé une bonne soirée au Gymnase !

C’est l’histoire de trois copains : Jule, le comédien, qui reçoit les deux autres : Pascal, le directeur commercial et Fabrice, le chef de cabinet d’un ministre. Ces trois-là sont des amis depuis l’école et leur amitié leur permet de se défouler allégrement sur les aléas de la vie. Ce soir-là, jules a mis le couvert pour quatre car il a retrouvé Margaux leur coup de foudre du lycée… Margaux qui va arriver et tout bouleverser.

Pour une fois, connaitre l’histoire ne m’a pas gênée, car elle est bien écrite par Philippe Lellouche,  et même si la mise en scène n’a pas vraiment changé, j’ai pris plaisir à voir évoluer les personnages. Un démarrage un peu lent mais qui cadre l’ambiance : les vannes de soirée entre mecs, ce n’est pas complètement mon genre mais tout s’accélère à l’arrivée de Margaux et nos zygomatiques s’échauffent rapidement.

Le grand inconnu résidait en Vincent Lagaf’ qui apporte un dynamisme bienvenu avec ses mimiques et reprend le rôle de Jules sans avoir à rougir. La présence féminine assurée par Mélanie Page est parfaite : fraicheur et charme sont au rendez-vous pour jouer une Margaux enjouée. Les deux habitués du casting ont l’air parfaitement complice avec les deux nouveaux. Il y a une belle harmonie entre ces quatre-là, la pièce est fluide grace à la mise en scène de Marion Sarraut et on rit souvent. Il y a aussi des moments plus sérieux qui sont aussi réussis. Voilà donc une comédie à voir sans restriction car elle a bien vieilli !

Au théâtre du Gymnase jusqu’au 27 Avril 2019.

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s