Comédie de Boulevard

Le canard à l’orange

z444

 

Pour préparer un succulent canard à l’orange pour quatre personnes, prendre un canard de deux kilos et le faire dorer de tout coté dans une cocotte… Euh… oui mais là on parle de la célébrissime pièce de William Douglas Home, en version originale ‘The Secretary Bird’ créé en 1967. 1967 ! Mais ce n’est pas tout jeune me direz-vous ! J’en conviens aussi mais le texte d’origine et son adaptation française par Marc-Gilbert Sauvajon sont efficaces et très fins et au final pas si datés que ça !

Nous assistons donc à la stratégie d’Hugh pour reconquérir sa femme Liz qui pensait le quitter pour son amant John alors que lui-même collectionne les conquêtes féminines.

Nicolas Briançon joue Hugh et met en scène la pièce avec l’esprit de la célèbre émission ‘Au théâtre ce soir’ et je ne peux pas vous mentir : on s’y croirait ! Me voici revenue dans les années 70 devant la télévision où toute gamine je ne manquais jamais l’émission. Alors oui, je connaissais déjà la pièce pour avoir vu la version filmée avec Jean Poiret et mise en scène par Pierre Mondy en 1979 et  aussi être allée au théâtre pour la version de 1993 avec Michel Roux. Donc pas de surprise pour l’histoire  mais toujours autant de plaisir à apprécier les bons mots de la version française. Retour dans les années 70 aussi pour le décor chargé à souhait mais ça fait partie du package ‘Au théâtre ce soir’ tout comme les coups de brigadier du début et le final avec la présentation des comédiens.

La distribution est plutôt équilibrée, chacun brille dans son rôle : Anne Charrier est l’épouse manipulée parfaite, François Vincentelli est l’amant un peu caricatural qui se fait ridiculiser, Alice Dufour est la pétillante et splendide secrétaire d’Hugh, Sophie Artur est grognon à souhait en gouvernante et pour finir Nicolas Briançon est un Hugh survolté, qui manipule les autres comme le bon joueur d’échec qu’il est ! J’ai toutefois un petit regret : j’aurai aimé une mise en scène plus ‘rock’ de la part du talentueux Nicolas Briançon, cet hommage aux années 70 m’a semblé un peu réchauffé sur la coup mais je ne vais pas bouder plaisir quand même : on rit souvent, la pièce est agréable et les comédiens ont l’air de s’y amuser donc une bonne soirée.

A la Michodière jusqu’au 10 Mars2019

Lien vers ma recette du canard à l’orange : https://r42culturegourmande.com/2019/02/03/le-canard-a-lorange-revu-et-corrige-par-mes-soins/

 

Un commentaire sur “Le canard à l’orange

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s