Théâtre

Fric-Frac

z373

 

Un fric-frac, c’est un casse, histoire de remplir les caisses de flouze car pour Loulou, Jo les bras coupés et leTintin qu’est en taule, c’est la dèche ! Et voilà t’y pas qu’en la personne de Marcel qui en pince pour la miss Loulou et ses doudounes, se présente un gogo qui pourrait bien leur ouvrir la lourde de la bijouterie Mercandieu…

Cette reprise de la pièce en 5 actes d’Edouard Bourdet de 1936, avait fait long feu avec une distribution prestigieuse comprenant Arletty et Michele Simon, est fort sympathique avec son argot utilisé par les titis et les bandits parisiens. Pour cette nouvelle version, la distribution n’est pas en reste coté prestige : Michel Fau, Julie Depardieu, Régis Laspalès et Emeline Bayart… Du beau monde, je vous dis !

Michel Fau est très à l’aise en voleur à la gouaille facile, son argot semble naturel, il ne prend pas beaucoup de risque avec ce registre. Régis Laspalès est fidèle à lui même gardant son style qui a fait son succès en duo comique (mais où est son compère ?). Il est dommage que Julie Depardieu n’ai pas l’accent parisien pour donner les répliques à M. Fau. La révélation comique de la pièce c’est Emeline Bayart, elle est délicieuse dans le rôle de Renée, la fille du bijoutier. Elle peut crier, rire ou ronchonner avec le même bonheur et provoquer l’hilarité du public. C’est elle qui viendra saluer en premier devant le rideau à la fin de la pièce et ce n’est pas pour rien ! Elle remporte les suffrages des spectateurs.

J’ai aimé les décors de Bernard Fau et Citronelle Dufay, des meubles très colorés et bancals pour donner un aspect de profondeur. L’ambiance sonore de François Peyrony est très réussie aussi.

Coté mise en scène, il faut aimer le style Michel Fau  avec des personnages qui jouent face au public la plupart du temps au lieu de se regarder, personnellement je ne m’y habitue pas. Notamment pour le premier acte qui est très statique, ça manque de rythme.

Une version sympathique certes de ce Fric Frac mais sans surprise.

Au théâtre de Paris jusqu’au 30 octobre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s