Concert classique

Sacré Rossini !

z336.jpg

 

Le concert « sacré Rossini !  » organisé par Radio Classique au TCE pour clore la saison musicale avait des airs de fêtes ! Il faut dire qu’avec Rossini, on ne s’ennuie jamais et comme d’habitude, le temps s’est arreté pour savourer ce concert.

La distribution des chanteurs était aussi au rendez avec le ténor Kevin Amiel (que nous verrons bientot à l’Opéra Comique dans Bohême notre jeunesse), la basse vibrante de Jean Teitgen (que nous avons adoré dans la Nonne sanglante de Gounod il y a peu), la soprano Chloé Chaume (elle a gagné le prix des chorégies d’Orange) et puis aussi Karine Deshayes avec ses vocalises généreuses et Anas Séguin le baryton qui monte.

En plus de cette ditribution de qualité, il y a la présence du choeur Vittoria d’Ile de France qui, comme lors du dernier concert de Noel de Radio Classique, nous livre un chant d’ensemble de très belle facture.

A la musique, c’est l’excellent Orchestre National d’Ile de France qui officie sous la baguette du talentueux chef espagnol José Miguel Pérez-Sierra. C’est d’ailleurs avec un morceau instrumental, qui met en valeur ce sublime ensemble, que le concert débuta : l’ouverture étincellante de la Pie voleuse. La direction musicale fut riche et colorée.

Qui dit Rossini, dit le Barbier de Séville son oeuvre la plus connue ! Avec 5 extraits de cet opéra, nous avons été gatés. Il y a eu bien évidement la chanson de Figaro : Largo al Factotum chanté par Anas Séguin. Il y a eu aussi un duo que j’aime bien entre Rosine (Karine Deshayes) et Figaro : ‘Dunque io son’ et sans doute mon morceau préféré chanté par Jean Teitgen ‘La calumnia’ de Basilio : quelle basse mes amis !!!

Viennent ensuite un extrait de Maometto II et de la Cenerentola qui permet au choeur Vittoria de compléter avec bonheur le chant de Karine Deshayes.

Mon morceau préféré pour cette soirée fut le suivant : le finale du Stabat Mater, juste impressionnant.

Suivent une tarentelle entrainante chantée par Kévin Amiel, des extraits de Sémiramis et du Voyage à Reims et le finale ensorcelant avec le ‘Dal tuo stellato soglio’ (extrait de Mose in Egitto).

Voilà une soirée réussie !
Merci radio Classique !

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s