Théâtre

Mémoires d’un tricheur

z258.jpg

 

Voilà l’histoire d’un personnage totalement atypique dont la vie est tirée d’un livre de Sacha Guitry qui a été adaptée et mise en scène au théâtre Rive Gauche par Eric Emmanuel Schmitt. Quand on est enfant et qu’on perd tous les membres de sa nombreuse famille d’un coup et qu’on est le seul rescapé car on était privé de manger des champignons pour avoir volé quelques pièces de monnaie, ça modifie votre vision du monde, non ? Voilà le début de la vie de notre héros.

Cette pièce dégage un charme de pièce à l’ancienne, mais c’est loin d’être péjoratif. Il y a un petit coté désuet très réussi, qui nous fait avoir beaucoup de tendresse pour ce tricheur. Il faut dire qu’il assume son caractère et défend avec conviction sa façon de voir les choses. Le rôle est tenu par un magnifique Olivier Lejeune (d’ailleurs, je me souviens de moi, ado au théâtre et d’avoir déjà dit qu’Olivier Lejeune était magnifique et c’était il y a… donc cet homme ne vieillit pas ou peu !) et avec un compère Sylvain Katan qui assure les multiples rôles qu’il endosse avec brio (gros fou rire avec la cougar de Monaco).

On ne s’ennuie pas un seul instant car la mise en scène est dynamique et les aventures de notre tricheur nous tiennent en haleine jusqu’à la fin. Sortie vivement recommandée pour toute la famille. Label R42 !

Au Rive Gauche jusqu’au 20 Avril 2018.

Un commentaire sur “Mémoires d’un tricheur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s