Pièce contemporaine

La Rafle du Vel d’hiv

z217

 

Le 16 Juillet 1942. Une date particulière de l’Histoire de France

Philippe Ogouz nous raconte la rafle du Vel d’Hiv, vécue par le jeune Maurice Rajsfus, sur une scène vide et sombre, juste accompagné par le magnifique accordéon rouge de Paul Predki.

D’abord, il nous raconte la vie de Maurice, 14 ans collégien à Vincennes en Juillet 1942 où des rues portent des noms comme ‘Fraternité’, ‘Liberté’ ou encore ‘Egalité’… Puis c’est la préparation de la Rafle (nom de code : ‘vent printanier’) et comment elle s’est déroulée pour sa famille et comment son destin a basculé au petit matin du 16 Juillet 1942 comme celui de nombreux autres juifs parisiens.

L’adaptation du récit de Maurice Rajsfus est réalisée et mise en scène par le comédien lui-même. Philippe Ogouz marche souvent en rond sur la scène dans un mouvement un peu hypnotique qui permet de raviver les souvenirs. Son accompagnateur restant souvent relégué dans un coin de la scène. Revivre cet évènement honteux de notre histoire à travers les yeux d’un adolescent, c’est un choc. Le récit est ponctué par des interventions musicales très réussies de l’accordéoniste Paul Predki comme s’il répondant avec gravité aux souvenirs de Maurice. Je n’aime guère cet instrument mais il est vraiment parfait pour ce dialogue car il suscite l’émotion. Cette pièce est nécessaire de nos jours, il ne faut pas oublier.

Jusqu’au 11 Novembre 2017 à la Manufacture des Abesses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s