Théâtre

Modi

z215

 

Dans le Paris du début du XX eme siècle où se côtoient des artistes comme Pablo Picasso, Jean Cocteau, Fujita, Soutine,… se trouve un dandy provocateur et artiste génial : Amedeo Modigliani (un magnifique Stéphane Guillon). Ce prince de la vie nocturne parisienne est un peintre et un sculpteur qui court les femmes, la drogue et l’alcool. Une femme, Jeanne (l’émouvante Sarah Biasini), va néanmoins s’installer dans sa vie et dans son atelier au grand dam de sa famille : elle se retrouve enceinte hors mariage !

Laurent Seksik est l’auteur de cette histoire de Modi, comme ses amis l’appellent. On suit des épisodes importants de sa vie entre 1916 et sa mort en 1920. Dans cette narration elliptique, on sait toujours où on est car l’auteur nous donne des éléments temporels pour nous repérer. Didier Long, le directeur de l’Atelier, propose une mise en scène un peu chargée et assez sombre dans un joli décor.

L’histoire est plutôt classique pour un artiste extravagant à la langue acérée, qui lève le coude facilement et aime les paradis artificiels. Aussi il y a peu de surprise à suivre sa vie : ivresse, manque d’argent,… Par contre, ce qui est passionnant, c’est de voir les quatre comédiens sur scène car ils sont excellents et leurs échanges sont croustillants.

Ainsi le numéro de duettistes entre Modi et la mère de Jeanne, campée par une sensationnelle Geneviève Casile, est un morceau mémorable : ils se retrouvent à diner en tête à tête et se découvrent en échangeant des horreurs, c’est savoureux ! Et il y a cette scène où Modi oblige son ami et marchand d’art Léopold Zborowski (Didier Brice) à réécouter l’échec de sa première exposition dans la galerie de Berthe Weill  à cause des  toiles de nus mises en vitrine.

A l’Atelier jusqu’au 30 Décembre 2017.

z216

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s