Théâtre

La danse de mort

 

 

ob_a263ec_4-0-aff-la-danse-de-mort

C’est une pièce sur un couple suédois à la fin du XIXéme siècle, un couple isolé depuis longtemps du monde qui les entoure dans une citadelle, ils sont déjà des étrangers l’un pour l’autre. Un cousin éloigné vient à l’improviste et les trois personnages commencent à s’entredéchirer évoluant entre haine et entente.

L’atmosphère pesante du livre de Strindberg est fort bien restituée. La pièce est difficile. La mise en scène de Stuart Seide et le jeu excellent des comédiens permet de rendre cette atmosphère intensément tendue. On reste sidéré devant ces trois personnages qui se détruisent et devant ce vieux couple usé, aigri, haineux. Le décor gris avec des cadres vides renforce cette impression.

C’est violent et grimaçant, mais il y a aussi un peu matière à rire car le ton oscille entre drame et comédie. C’est très bien fait.

A la reine Blanche jusqu’au 29 Octobre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s