Pièce contemporaine

Vu du pont

z61

 

Voilà une pièce que j’ai raté la saison passée et j’en étais toute attristée mais le père noël fait des miracles !!!

Me voila donc posée devant cette scène qui est au centre des gradins et qui m’a fait penser à un ring de boxe dès que je l’ai vue et quelque part c’est un combat auquel nous assistons avec son chauffeur de salle en la personne de l’avocat qui tourne autour et nous met l’eau à la bouche en plantant le contexte.

Alors, il y a Charles Berling, bouleversant d’humanité blessée, à vif, qui incarne l’oncle protecteur d’une jeune fille : Catherine innocente et vive (limite un peu énervante dans l’exubérance des premières scènes). Il incarne un docker oscillant dangereusement entre suivre son code d’honneur et un désir indicible qui nous conduira vers une fin de l’histoire tragique. Il est juste merveilleux !

Les autres comédiens sont tous très bien aussi, même si le personnage de Marco incarné par Laurent Papot est un peu trop en retrait à mon goût.

Et il y a cette mise en scène fabuleuse avec des idées originales et réussies jusqu’à la scène finale qui m’a laissée bouche bée.

Ce qui est sur, c’est que je me souviendrai longtemps de cette pièce.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s