Théâtre

La petite boutique des horreurs

Photo S. Brion

L’Opéra Comique reçoit dans la salle Favart une comédie musicale qui a connu la gloire à Broadway : la petite boutique des horreurs. C’est une adaptation d’Howard Ashman et du compositeur Alan Menken. Une comédie musicale à l’Opéra Comique ? On dit Oui ! Un grand Oui !

La petite boutique du fleuriste Mushnik se meurt dans le ghetto faute de clientèle. Seymour, son jeune vendeur orphelin, poussée par la jolie vendeuse Audrey, lui propose de mettre en valeur une étrange plante qu’il a trouvé par hasard suite à une éclipse de soleil. Cette plante, baptisée Audrey II par Seymour, est en fait une gourmande en sang humain et s’avère douée de parole, elle se révèle dangereuse. Mais elle attire de nouveau les clients dans la boutique et le vieux Mushnik décide d’adopter Seymour afin que sa plante reste dans sa boutique. Nourrir ce végétal ne sera pas sans risque pour les humains qui la côtoie.

La mise en scène de ce musical est confiée à des habitués de la maison : le couple Valérie Lesort – Christian Hecq qui est passé maitre dans l’art de mettre en valeur des marionnettes (fussent-elles des plantes monstrueuses) et raconter avec fantaisie et humour des histoires fantastiques. Le décor très réussi est typique d’une boutique des années 60. C’est dans cette boutique que nous allons assister à la croissance d’Audrey II, il y aura donc trois tailles pour la plante créé par Carole Allemand qui est animée par plusieurs marionnettistes et c’est Daniel Njo Lobé qui prête sa voix au végétal depuis les coulisses. L’humour et la fantaisie sont donc au rendez vous mais aussi la poésie comme dans cette scène où Audrey la fleuriste se retrouve à chanter en compagnie d’une machine à laver et d’un mixer, Il faudra voir ça de vos yeux.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s