Comédie musicale

Grease le musical

z159

 

Qui n’a jamais rêvé d’être une Pink lady ou un T-birds ?

Grease (‘Brillantine’ pour nos amis québécois) est sans doute le musical que je préfère. Vu le nombre de fois où j’ai vu le film, je connais les répliques par cœur, le risque de déception était donc fort mais l’équipe de Mogador a relevé le défi avec brio !

C’est la rentrée à Rydell High School. Les garçons des T-birds se retrouvent pour évoquer leur souvenir d’été : Kenickie a travaillé pour s’acheter une voiture, Danny est allé à la plage et a rencontré Sandy. Les filles des Pink lady font de même et envisagent d’intégrer dans leur groupe la nouvelle : Sandy qui a passé ses vacances à la plage où elle a trouvé l’amour dans les bras de Danny. Les retrouvailles des deux amoureux vont être houleuses car Danny doit assurer son image de chef de bande.

GREASE FR_Alessandro Pinna_3.JPG

Crédit Alessandro Pinna

 

On entre dans l’ambiance des années 50/60 dès le hall du théâtre avec le personnel habillé avec des vêtements de cette époque. Le musical démarre avec la scène d’adieu sur la plage des deux amoureux, puis les retrouvailles des bandes d’amis et une chouette adaptation de ‘Summer nights’ qui nous met dans l’ambiance. Le plateau est magnifique : les décors superbes glissent, les scènes s’enchainent avec fluidité, les comédiens portent des costumes et perruques très réussis, les 8 musiciens (au top) sont sur le plateau, un peu en hauteur, c’est très plaisant de les voir pendant tout le spectacle.

GREASE FR_Alessandro Pinna.JPG

Crédit Alessandro Pinna

 

Parlons de suite de ce qui me faisait peur : à savoir les adaptations françaises des chansons. C’est dans l’ensemble réussi et certaines chansons sont en VO, il y a donc un équilibre agréable. Même si toutes les chansons auraient pu être laissées en anglais car Mogador s’est doté pour cette rentrée de barres de surtitrage (qui passaient d’ailleurs les versions originales des chansons). Alors on peut espérer bientôt, une version chantée entièrement en anglais.

GREASE FR_Alessandro Pinna_2.jpg

Crédit Alessandro Pinna

 

Le point fort de ce musical, ce sont les comédiens, des « triple threat » (triple menace) comme défini par Jim Jacobs le créateur de Grease : des personnes qui savent chanter, danser et jouer la comédie avec un même bonheur. Le casting est fabuleux : Alyzée Lalande est une Sandy qui ressemble beaucoup à Olivia Newton Jones et sa voix est superbe. Alexis Loizon est un Danny touchant. Yannis Si Ah est un Kenickie fabuleux (surtout dans ma scène préférée avec sa voiture « Greased Lightnin’ »). Je pourrais égrener le casting en entier car ils sont tous super !!

GREASE FR_Alessandro Pinna_1.JPG

Crédit Alessandro Pinna

 

Vous l’avez compris, je recommande cette sortie !!!

A Mogador, jusqu’au 31 Janvier 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s