Classique

Les jumeaux vénitiens

z126

 

Cette pièce sur le thème de la gémellité du ‘Molière Italien’ a été écrite en 1745.

 

Vérone, XVIII ème siècle

Alors que Tonino, élevé à Venise, est un jeune homme raffiné et instruit, qui arrive à Vérone pour se marier à une belle vénitienne qui s’est enfuit de sa famille. Zanetto, son jumeau, a grandi dans les montagnes de Bergame. Il est simple et maladroit mais riche. Il vient se marier à Rosaura, fille d’un avocat.

Les deux frères ne se sont pas vus depuis 20 ans et ignorent que l’autre est présent à Vérone en même temps. Il va donc se produire une série de quiproquos, malentendus et autres invraisemblances sur fond de mariages contrariés, de duels et d’interventions de la police qui vont provoquer les rires du public très rapidement.

Cette pièce ne se prive pas de dénoncer la cupidité des uns et l’hypocrisie des autres sous couvert d’une comédie au rythme enlevé en trois actes.

De beaux moyens sont mis en œuvre pour que cette pièce soit un ‘must seen’ de la rentrée : les ingénieux décors (Jean Haas), pourtant simples, glissent dans le dos des comédiens avec douceur et les magnifiques costumes (Frédéric Olivier) nous plongent dans l’univers de l’Italie du 18 ème siècle.

Ce qui tranche avec cet univers du passé, c’est l’adaptation du texte, revue par Jean Louis Benoit. Une adaptation moderne, truffée d’expressions savoureuses et truculentes : un régal ! C’est aussi Jean Louis Benoit qui met en scène et dirige les comédiens avec bonheur.

Les comédiens justement, parlons-en : ils sont fabuleux !!!

Evidemment Maxime D’Aboville qui interprète les jumeaux vampirise la scène : Qu’il soit dans la peau de l’un ou de l’autre, c’est un plaisir de le voir s’incarner dans les deux rôles avec fougue. La performance est physique aussi.

Son pendant sombre, est incarné par un Olivier Sitruk magistral dans le rôle d’un tartuffe qu’on adore détester tellement il est mielleux et dégouline de veulerie. Il y a 8 autres personnages et ils sont tous merveilleux aussi.

Ce spectacle (2h) est un vrai plaisir pour toute la famille, je recommande vivement.

 

Ce régal se joue à l’Hébertot jusqu’au 31 Décembre 2017

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s