Pièce contemporaine

Médéa

z32

 

Quand on m’a proposé d’aller voir Médéa, c’est le nom du metteur en scène Simon Stone qui m’a motivée car il est au centre de nombreuses conversations de mon entourage. Mais quand j’ai découvert que la pièce était en néerlandais surtitré, j’ai été pas mal refroidie mais j’y suis allée quand même puisque la place était prise et je ne le regrette pas.

Contente que mon siège soit assez éloigné de la scène pour pouvoir profiter des surtitres sans perdre de vue ce qu’il se passe sur la scène. Les surtitres ne sont pas gênants et bien intégrés dans un écran qui par moment affiche des gros plans des protagonistes mélangeant ainsi théâtre et cinéma comme dans de nombreuses pièces du moment.

L’histoire mythologique est connue et ce qui est intéressant c’est la transposition de nos jours de cette histoire. Plus on avance, plus le climax augmente, la fin est terrible et émouvante.

Et il y a cette absence de décor qui m’a séduite aussi. Enfin, il y a des comédiens vraiment excellents, surtout Marieke Heebink dans le rôle d’Anna / Médée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s