Pièce contemporaine

Alma Malher, éternelle amoureuse

z39

 

Quel caractère cette Alma Malher qui nous livre l’histoire de sa vie tumultueuse !

Une Alma Malher incarnée avec brio par Geneviève Casile, on l’adore alors qu’elle est absolumment odieuse pour ce rôle et ça c’est la marque du talent. En mode miroir sur la scène, il y a une Alma jeune jouée aussi avec talent par Julie Judd. Entre les deux femmes, il y a Stéphane Valensi qui se glisse dans tous les rôles masculins avec beaucoup de réussite.

Les figures masculines, il y en a beaucoup dans la vie d’Alma : Klimt, Mahler, Kokoscha, Gropius et Werfel… et son père aussi. Leur relation sont toujours fortes et passionnées. Elle nous les décrit avec une pointe d’ironie, des touches acerbes et souvent beaucoup d’émotion.

La scénographie n’est pas en reste dans cette pièce, qui nous permet de vivre les flash backs très facilement.

Une très belle soirée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s