Concert classique

Mathieu Salama

z92

 

Et voilà une soirée qui fut magnifique à l’église américaine sur le Quai d’Orsay alors qu’elle ne commençait pas sous les meilleurs auspices : il pleuvait des hallebardes à l’arrivée et nous tentions de rester présentables avant d’entrer dans l’église en nous épongeant misérablement.

Histoire de doucher un peu plus notre enthousiasme, le chanteur nous annonçait qu’il souffrait d’une laryngite qui lui a occasionné une extinction de voix et qu’il n’était pas au mieux de sa forme.

Mais Mathieu Salama, contre-ténor virtuose, accompagné d’une viole de gambe et d’un clavecin a donné un récital de toute beauté et j’ai hâte de le réentendre un jour où il ne sera pas malade car la prestation était magique. Magique est bien le mot car le contraste entre sa voix lorsqu’il parle et lorsqu’il chante est juste saisissant, on ne s’attend pas à une voix cristalline et limpide qui monte plus haut qu’une soprano. Ses accompagnants sont aussi de grande qualité et l’acoustique de l’église tout à fait adaptée au concert. Des morceaux baroques et des cantates d’opéras ont côtoyé les chants sacrés dont l’Ave Maria de Caccini qui m’a beaucoup émue.

Au final, un seul regret : que ça dure plus longtemps car le concert n’a duré qu’une 1h15. Il faisait un soleil radieux quand nous sommes sortis de l’église, le miracle météorologique s’était accompli !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s