Expo

Expo Barbie

z96

 

Pourquoi aller voir l’exposition consacrée à la top model des poupées qui fait un malheur auprès des petites filles (et de certaines grandes) depuis 1959 ?

D’abord, c’est la première fois que Barbie est reçue dans un musée parisien, ensuite pour découvrir toutes les facettes et les tenues ( y compris certaines non commercialisées comme Barbie enceinte) que cette poupée a connue. Aussi pour se retourner avec nostalgie vers son enfance. Et enfin pour voir l’évolution de la ‘femme idéale’ au sein de la société. Evidemment, l’expo est aussi pour les enfants (garçons comme filles) qui apprécient de découvrir l’univers d’un jouet universellement connu. J’y suis donc allée en compagnie de ma grande ado et de ma plus jeune nièce (5 ans) et toutes les trois, nous avons apprécié la visite (environ 1h), chacune y a trouvé son compte.

Jouet par excellence de la seconde moitié du 20eme et du 21eme siècle, Barbie est le miroir des évolutions de la société américaine. La poupée à la silhouette galbée (elle est tellement décriée cette silhouette parfaite) maintient le flou autour de son âge : elle peut être ainsi une lycéenne ou une jeune femme active. Elle exerce de nombreux métiers dont ceux qui étaient plutôt fermés aux femmes : pilote de course, paléontologue, … Elle est même parfois en avance sur son temps : la Barbie cosmonaute sur la lune a été créé en 1965, alors que que Neil Armstrong n’y posé le pied qu’en 1969. Il y a aussi un univers à découvrir autour de Barbie : son petit ami, sa petite soeur, son cheval, sa décapotable rose (vous saviez que le rose Barbie est une couleur répertoriée par Pantone : 219C ?),…

Bien sûr, vous y trouverez aussi ce qu’on appelle les Barbies Superstar des années 80/90 : en robe de mariée (véritable chef d’oeuvre vestimentaire) ou en mini égérie des plus grands créateurs de mode. On a l’impression d’être en plein défilé de la Fashion week.

L’objet sur lequel je me suis arrêtée un peu interloquée : le Barbiefoot, un baby foot donc où les personnages sont des poupées en tenue sportive (mais sexy) fushia ou blanche avec les deux pieds moulés dans un cube noir pour pouvoir taper dans la balle.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s