Pièce contemporaine

Le cas Sneijder

z48

 

Une presque déception…

J’attendais beaucoup de cette version adaptée au théâtre, et je ne me suis pas retrouvée ‘happée’ par la pièce comme je l’ai été par le livre.

Pourtant, il y a de très bonnes choses : Pierre Arditi est superbe et l’idée de sa voix off qui décrit tout ce qu’il ressent depuis le dramatique accident, le changement de décor très astucieux, le chien qui est choupinet à souhait en plus d’être bien dressé.

Mais voilà, ça dure 2 heures : je comprends que ce soit long pour montrer le changement de Paul Sneijder et installer l’ambiance qui conduira au dénouement terrible mais j’ai trouvé qu’il y a aussi de véritables longueurs (et les fauteuils de l’Atelier sont confortables pour sombrer). Il y a aussi un usage abusif de fumée qui gêne franchement les premiers rangs du théâtre (j’étais au premier rang) et de la cigarette qui sent mauvais.

Cependant je conseille la pièce, mais évitez de lire le livre avant.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s