Classique

On purge Bébé

On purge Bébé, c’est un classique de Feydeau, vu à de nombreuses reprises mais c’est un Feydeau que j’apprécie beaucoup car le potentiel comique de la pièce est immense et le besoin de rire en ce moment est vital. C’est Emeline Bayart qui s’est emparée du texte et qui va lui donner toute sa dimension comique avec force rebondissements et autres quiproquos. C’est grace à son nom que je suis revenue pour voir une nouvelle fois On purge Bébé et je ne regrette absolument pas.

Madame Follavoine est une bourgeoise dont l’unique préoccupation est le transit de Toto, son bébé tyrannique de 7 ans. Monsieur Follavoine est quand à lui préoccupé par la signature imminente d’un contrat avec Monsieur Chouilloux pour fournir des pots de chambre de qualité à l’armée. Evidemment, il n’en faut pas plus pour contrarier Madame Follavoine, avec ses bas sur les chevilles et ses cheveux bataillant avec les bigoudis, qui tient absolument à ce que son mari administre un purgatif à fils. Il va y avoir des explosions…de rires.

Pour qu’un Feydeau fonctionne à plein régime, il faut une mise en scène pointue telle une mécanique de précision et Mademoiselle Bayart nous livre une prestation de haute qualité. En cadeau bonus, on chante accompagné par le talentueux pianiste Manuel Peskine ! Et je dois dire que c’est une totale réussite ces moments chantés.

Sur scène, Emeline Bayart donne vie à Julie Follavoine avec une sacrée énergie et un sens de la rupture tellement fort, passant d’une voix haut perchée à une voix grave en un instant, la moindre de ses mimiques nous fait rire. Elle est entourée par une équipe survitaminée pour être à la hauteur et suivre le rythme imposé. Le potentiel comique d’Eric Prat dans le rôle de Monsieur Follavoine est indéniable face à Manuel Le Lièvre en Monsieur Chouilloux totalement dépassé par les interventions de Madame Follavoine. Coup de projecteur sur Valentine Alaqui qui joue les rôles de l’impétueux Toto avec une candeur magnifique et de l’employée des Follavoine.

Au théâtre de l’Atelier jusqu’au 15 novembre2020.

https://www.theatre-atelier.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s