Pièce contemporaine

Le fils

z43

Le fils, c’est l’histoire de Cathy, pharmacienne dans un joli bourg de Bretagne, qui a tout fait comme il faut pour s’insérer dans la petite bourgeoisie locale d’où est originaire son époux. En Bretagne, on est catholique de père en fils et son mari ne fait pas exception, allant à la messe tous les dimanches, entrainant ainsi sa femme dans des rituels qui finissent par prendre du sens pour elle alors qu’elle avait une foi plutôt molle à leur rencontre.

Cathy, interprétée par une excellente Emmanuelle Hiron, se hissant dans la hiérarchie sociale de sa province, glisse petit à petit dans des croyances plus fortes, plus extrêmes… (quelque part la mécanique psychologique m’a fait penser à l’embrigadement des jeunes belges de Dhjiad, on joue sur les mêmes ressorts).

Comme tout extrémisme, il y aura nécessairement des périodes fortes avec de l’exaltation et de la passion mais aussi des revers de médaille cinglants. Cathy est aussi mère de deux garçons qu’elle n’a pas vu changer et s’opposer l’un à l’autre. Ce glissement va provoquer de nombreux changements…

C’est un morceau de vie racontée avec beaucoup de force où juste l’attitude physique et le ton de la voix nous indiquent à quelle niveau de la pente, Cathy se trouve.

J’ai beaucoup aimé l’interprétation, mais aussi la mise en lumière.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s